1940   1950   1960   1970   1980   1990   
 1990   1991   1992   1993   1994   1995   1996   
1990
4 études pour un portrait (G.V.L.)
4 études pour un portrait (G.V.L.)
1990
acrylique sur toile
30*118
[+]

 Figure   Portrait 

Etudes pour le portrait de Gisèle Van Lange, artiste peintre.
Lutgarde Muller-Delbaere
Foule dans le métro
Foule dans le métro
1990
acrylique sur toile
50*65


 Metro 
1991
Trafalgar Square
Trafalgar Square
1991
acrylique sur toile
100*148
[+]

 Ville 
Blocks Away
Blocks Away
1991
acrylique sur toile
154*209


 Signe   Morcellement corps   Metro   Lettres et signes   Eclatement   Blanc   Ville 
34th street - Penn Station
34th street - Penn Station
1991
acrylique sur toile
160*204


 Lettres et signes   Blanc   Metro 
Dunes
Dunes
1991
acrylique sur toile
170*200


 Mer 
Le bunker
Le bunker
1991
acrylique sur toile
152*204


Des gens comme tous les jours
Des gens comme tous les jours
1991
acrylique sur toile
203*230


Necesito una optica!
Necesito una optica!
1991
acrylique sur toile
230*290


 Lettres et signes 

Je me souviens clairement de cette scène vue dans le métro new-yorkais lors de notre voyage à New York en 1988. Assis face à une des portes coulissantes du wagon, avec au-dessus les inscriptions habituelles - "Non se apoye" par exemple, si souvent inscrites en espagnol car la communauté puertoricaine est importante à New York ; ici nous voyons une publicité, " Necesito una optica! ", des gens partout, aussi par terre, et à nos côtés à droite, un homme en casquette sur laquelle est inscrite " Veteran of the forgotton war of America ", la guerre de Corée. Jacques Muller avait déjà fait une première toile sur le sujet dès notre retour des States, toile essentielle et qui reprend pêle-mêle les différentes inscriptions ainsi que les personnages vus durant ce court trajet en métro. Il a fait un burin sur plexi à New York même, en 1988.
Lutgarde Muller-Delbaere
Dans la ville
Dans la ville
1991
acrylique sur toile marouflée sur panneau
27*112


 Figure   Ville 
Sur le pont de Williamsburg
Sur le pont de Williamsburg
1991
acrylique sur toile
155*205


Seventy Seven
Seventy Seven
1991
acrylique sur toile
195*137


From 17th street west
From 17th street west
1991
acrylique sur toile
176*230


 Signe   Metro   Eclatement   Blanc   Ville 
Ruth et Booz
Ruth et Booz
1991
acrylique sur toile
136*280


 Religieux 
Faubourg
Faubourg
1991
acrylique sur toile
140*180


 Ville 
Un parc à Vienne
Un parc à Vienne
1991
acrylique sur toile
99*141


 Parc 
Nassau street express
Nassau street express
1991
acrylique sur toile
105*140
[+]

 Metro 
Plaza 77 Waterstreet
Plaza 77 Waterstreet
1991
acrylique sur toile
156*113


200th street
200th street
1991
acrylique sur toile
140*175
[+]


Comme "Necesito una optica !", "200th Street" est une peinture issue du voyage à New York de 1988. Il existe également un burin de cette même année. Après une visite aux Cloîtres, nous nous sommes promenés dans les environs.
Lutgarde Muller-Delbaere
Métro en rouge
Métro en rouge
1991
acrylique sur toile
164*140


 Metro 
La ville
La ville
1991
acrylique sur toile marouflée sur panneau
50*105


Annonciation
Annonciation
1991
acrylique sur toile
180*300


1992
La multiplication des pains
La multiplication des pains
1992
acrylique sur toile
128*151
[+]

 Religieux 
Annonciation
Annonciation
1992
acrylique sur toile
135*170


 Religieux 
Ditmar Bvd
Ditmar Bvd
1992
acrylique sur toile
138*194


 Metro   Lettres et signes   Ville 
Couple
Couple
1992
acrylique sur toile
107*142


 Couple 
Vienne
Vienne
1992
acrylique sur toile
95*153


 Ville 
Aube de Pâques
Aube de Pâques
1992
acrylique sur toile
123*167

Warning: getimagesize(../images/big/aube-de-paques-1000.jpg ) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /usr/www/users/pl1551/jacquesmuller/portfolio/affichage_images.php on line 75
[+]

 Religieux 
Résurrection
Résurrection
1992
acrylique sur toile
114*148


 Religieux 
1993
Matin de résurrection
Matin de résurrection
1993
acrylique sur toile
123*161


 Religieux 
Métro
Métro
1993
acrylique sur toile
100*135


 Metro 
Non Se Apoye
Non Se Apoye
1993
acrylique sur toile
189*206


 Eclatement   Lettres et signes   Metro 
Dans la rue
Dans la rue
1993
acrylique sur toile
70*108


 Rue   Signe   Ville 
125 St. – Broadway
125 St. – Broadway
1993
acrylique sur toile
158*114


 Ville 
Chicago
Chicago
1993
acrylique sur toile
81*99


 Ville 
Grand Hôtel
Grand Hôtel
1993
acrylique sur toile
59*81


 Couple 
"25" – Arrivée du train
1993
acrylique sur toile
196*128


 Gare et train 
Espace
Espace
1993
acrylique sur toile
194*205


 Rue   Ville 

Visite de New York en 1991 avec son fils, le peintre Jean-Pierre Muller, et rejoint plus tard, pour les derniers jours par son aîné, Jean-François.
Ensemble, Jacques et Jean-Pierre se promenèrent, ont regardé et dessiné. Comme lors de ses autres visites, Jacques grava plusieurs burins sur place. Les burins "Sur les toits de N.Y." et "No parking" font partie des notes prises qui menèrent à cette peinture "Espace".
La rue
La rue
1993
acrylique sur toile
108*136
[+]

 Eclatement   Rue   Blanc 
Falling down
Falling down
1993
acrylique sur toile
90*138


 Rue   Ville 
1994
Les rois mages
Les rois mages
1994
acrylique sur toile
102*92


 Religieux 
17Wst Chicago
17Wst Chicago
1994
acrylique sur toile
76x90


 Lettres et signes   Ville 
1995
Les rois mages
Les rois mages
1995
acrylique sur toile
196*370


 Religieux 
Natividad
Natividad
1995
acrylique sur toile
60*80


 Lettres et signes   Religieux 
Scène biblique
Scène biblique
1995
acrylique sur papier
65x50


 Religieux 
1996
City
City
1996
acrylique sur toile
110*136


 Ville 
Jésus au milieu des Docteurs
Jésus au milieu des Docteurs
1996
acrylique sur toile
150*206


 Religieux 
Mint
Mint
1996
acrylique sur toile
74*92


 Foire 
4 figures
4 figures
1996
acrylique sur toile
86*74


 Figure   Signe 

En 1995, Jacques Muller a fait beaucoup de recherches sur le portrait. Ce sujet fut une constante dans sa vie de peintre. Cette année-là, il visita des musées, le Cabinet des estampes de Bruxelles et consulta à la bibliothèque Royale de Bruxelles des livres sur le portrait romain. Son intérêt se portait aux portraits de Fayoum (Egypte du I° et 2° siècles après J.C.). Les deux toiles, "4 figures" et "2 figures" constituent des étapes dans la stylisation du portrait.
Lutgarde Muller-Delbaere

Vers une interprétation, élément de lecture :

Je vise au travers de l'extrait que je vais donner ici de l’ouvrage de Louis Marin, Opacité de la peinture, la main verte portée sur le visage, celle qui fait signe, qui montre, indique - en l'occurrence indique ici quelque chose comme une absence de regard, indique un regard aveugle, puisque les yeux n’y sont pas.

Une main qui semble issue du cadre, à gauche, portée éventuellement de l'extérieur sur le tableau, tout en faisant strictement partie (comme le sur-indique la petite ligne verticale verte qui la recadre sur sa gauche) :

« Dire n’est pas montrer, avons-nous écrit plus haut ; dire, c’est asserter, interroger, s’exclamer... ; montrer, c’est, en assertant, dire l’assertion, en interrogeant, dire l’interrogation... L’énoncé représente quelque chose et présente sa représentation de quelque chose. Or, cette monstration est, dans le langage du théoricien qui analyse le fonctionnement du discours de langage, l’image d’un geste d’indication. Il y a ainsi une dimension du dire qui est la métaphore d’un geste spécifique du corps.1 Tout se passe comme si le discours énoncé s’accompagnait silencieusement d’un geste muet qui pointe la singularité de son énonciation. Et tout le discours « théorique » par lequel sont explicitées les deux dimensions du dire, le « représenter » et le « montrer », par le fait même qu’il en fait apparaître la distinction, n’a d’autre fonction que de faire passer dans le langage ce geste silencieux de monstration que tout énoncé comporte dans son énoncé même.

1. Sur la deixis et le déictique comme caractéristique de l’énonciation dans la langue, cf. E. Benveniste (1966) ; voir aussi L. Marin (1976). Sur la relation entre dire et montrer dans la « langue » indo-européenne et en particulier sur les termes grecs deiknumi et latin dico, cf. E. Benveniste (1969) .

2. C’est sans doute pour échapper à la métaphore implicite que contient toute deixis que O. Ducrot substitue aux termes de « montrer » et « monstration », celui de « dire ».

Louis Marin, Opacité de la peinture, Luca Signorelli à Lorette, Editions de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales, Paris, 2006, p. 25.

Véronique Muller
2 figures
2 figures
1996
acrylique sur toile
72*86


 Figure 
La bataille de Wounded Knee
La bataille de Wounded Knee
1996
acrylique sur toile
122*152


 Historique 
Foire
Foire
1996
acrylique sur toile
61*80


 Foire 
La grande roue
La grande roue
1996
acrylique sur toile
74*91.5


 Foire 

Fait partie de la série de toiles sur le "kermesse", la foire, du quartier du Midi à Bruxelles.
Couple
Couple
1996
acrylique sur toile
76*88


 Couple 
Wounded Knee Memorial
Wounded Knee Memorial
1996
acrylique sur toile
91*75


 Historique   Signe 
Afrique du Sud
Afrique du Sud
1996
acrylique sur toile marouflée sur panneau
46*106


 Figure 
Trouble, trouble
Trouble, trouble
1996
acrylique + email sur papier
50*64,7


 Couple   Lettres et signes   Ville 

Dans son journal de 1996, Jacques écrit qu'il prendra "les pots de couleur émail", avec lequels il fera plusieurs peintures et esquisses.
Lutgarde Muller-Delbaere

Au passage, en passant et en vitesse, pour y revenir: je me demande si on ne peut pas rapprocher cette toile, du fait de la présence du damier, de la toile Annonciation de 1992. Ce damier qui fait l'espace de la perspective, ici affiché, suspendu, en deux dimensions (de la même façon d’ailleurs qu'il l’est dans l’Annonciation). Ouvert en son centre d'un angle, qui lui aussi, bien évidemment rappelle celui de la perspective, le point de fuite qui se fait point source de l'énonciation.
Je l'avance sans trop de crainte, dans la mesure où mon père lisait un article de Louis Marin, sur l'espace perspectif des Annonciations du Quattrocento ("Enoncer une mystérieuse figure" paru dans la part de l'oeil) au moment où il peignait cette annonciation. Article qu’il ressort en 1996, ainsi qu'en témoigne son carnet d'alors. On peut donc considérer ce damier comme faisant partie du vocabulaire de sa peinture.
(note du 18 octobre 2005)

Damier donc qui nous parle de la peinture comme espace terrain de jeu scène dont la perspective a été bannie (il n'en voulait plus) mais dont Jacques Muller tente de se réapproprier de réinvestir l'enjeu : faire voir ce qui au récit échappe, donner chair à la parole et au regard, oh trouble trouble, et que la peinture reste le lieu d'une annonciation.
Annonciation dont les acteurs se font et homme et femme, simple homme simple femme, mais campés dans ce rapport d'un sexe à l'autre, ainsi que le soulignent à la fois le chapeau de l'homme (chapeau qu'à mon sens, on peut également inscrire comme l'un des signifiants du discours pictural de Jacques Muller), que la robe de la dame. Etres parlants dont les attributs, symboliques, disent le sexe, cet impossible dire.
(19 octobre 2005)

Liens:
- Note à propos de 3 carrés : Texte autour de l'Annonciation 1992 et de l'article de Louis Marin.
- Les textes du carnet 1996

Véronique Muller
Luna Park
Luna Park
1996
acrylique sur toile
60*86


 Foire 
La mer du Nord
La mer du Nord
1996
acrylique sur toile
140x200


 Mer   Lettres et signes 
Ville 96
Ville 96
1996
acrylique + email sur papier marouflé sur toile
50*65


 Ville 
Ville 1
Ville 1
1996
acrylique + email sur papier marouflé sur toile
50*65


 Ville 
La mer à Ostende
La mer à Ostende
1996
acrylique sur toile
69*63